Android… Dequessé?

Je serais étonné que vous n’ayez jamais entendu parler de Google Android (à part si vous vivez en dessous d’une roche, auquel cas, comment faites-vous pour me lire?), mais juste au cas, voici un topo sur le sujet.

En gros, Android, c’est un beau Linux fait pour les systèmes mobiles/embarqués.

En détail, Android est un système d’exploitation basé sur Linux, puis conçu et implémenté en pensant principalement aux systèmes dits « mobiles » ou « embarqués », notamment les télépones mobiles intelligents (smartphones) ou, plus récemment, certains types de stations « tablette ». Le logiciel Android lui-même est une création originelle de la compagnie du même nom, qui a été rachetée par Google il y a quelques années, et sur laquelle Google fonde beaucoup d’espoir.

Android est aussi le logicel mobile qui est en train de désarçonner Microsoft et Apple. Depuis sa sortie, l’OS mobile ne cesse d’évoluer et est réutilisé par bon nombre de compagnies, qui le configurent à toutes les sauces… et à tous les prix. Les moins chers se trouvent aux ÉUA à 200$ neufs et sans contrat, et les haut-de-gamme et/ou professionnels (on parle ici de niveau BlackBerry) peuvent coûter aussi cher qu’un iPhone4 tout frais… et même plus! Et récemment, il y a eu des nouvelles concernant un Motorola de type gouvernemental, sauce BlackBerry sans RIM, sans caméra et doté de systèmes de cryprage avancés… Bref, Android se décline en plusieurs « saveurs ».

Ce qui emmène un nouveau point, aussi cocasse que délicieux: les noms des versions. À l’origine, il y a eu la version Alpha, la version Beta, puis… Cupcake, 1.5. Donut, 1.6. Éclair, 2.0 et 2.1. Présentement, la version répandue la plus à jour est la 2.2, et est connue sous le nom de FroYo, diminutif pour Frozen Yogurt. La prochaine, 2.3, se dénomme Gingerbread, er la suivante, réputée être la mythique version 3.0, est connue sous l’apellation Honeycomb. A, B, C, D, E, F, G, H… On peut dire qu’ils ont de la suite dans les idées!

Au final, Android est une façon d’utiliser un téléphone mobile, aussi valable que Windows Phone 7 ou iOS. Est-il meilleur? Est-il exécrable? Je ne veux pas vous imposer l’un ou l’autre de mes opinions; j’espère que vous serez capable, après l’avoir essayé, de savoir si Android répond à vos besoins. Pour ma part, c’est oui.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire